Prise en colis nancy nain si ou sol

celentano

« Hè ? C’est quoi ce charabia ? L’a bu trop d’beaujolpif le Dom’s, l’est pinté là. » C’est pas moi qui suis pinté, mais l’auteur de la chanson qui porte ce titre. Enfin plutôt que pinté, je préfère dire : diaboliquement inspiré d’avoir pondu un truc aussi original.

Le titre de cet article est une adaptation française (non une traduction) basé sur la phonétique de Prisencolinensinainciusol. Dans la langue anglaise, une des adaptations est Pray send call in and see nine, choose all (Prie, envoie, appelle et vois 9, choisis tout) ou encore Prison colon ends in I choose all (Fin des prisons de colons, je choisis tout). On peut ainsi s’amuser indéfiniment à trouver des mots qui collent à la phonétique de cet étrange titre à rallonge. Que ce soit en français ou en anglais, ça ne veut rien dire.

Cette chanson a été un succès planétaire. Ecrite, composée et interprétée, en 1972, par Adriano Celentano, elle est construite sur une rythmique continuelle entrecoupée d’un break de cuivres, toujours le même, immédiatement mémorisable. Sur le clip original, tourné en noir et blanc, on apprécie le savoureux déhanché de l’artiste en parfaite harmonie avec le tempo et on aperçoit pendant quelques secondes son épouse, Claudia Mori, le temps d’une phrase : « Ai ai smai senflecs eni els so co uil piso ai ». Les paroles sont énigmatiques. Comme ça, de prime abord, c’est du yaourt mais si on écoute attentivement, on croit entendre de l’anglais et des bribes d’italien. On a l’impression de Celentano mange ses mots. Plusieurs adaptations anglaises furent apportées à ce parler étrangement phonétique, mais la traduction française de ces adaptations est totalement abstraite (dans le style du titre de l’article). Alors de quoi parle le chanteur dans ce rap génial et incompréhensible ? Depuis 39 ans, le mystère demeure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font : *
18 + 20 =


Voir les partages
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Masquer les partages