Tag Archives: concert

Le Vixi tour est passé par l’Usine

thiefaine3

Retrouvailles appréciées ce vendredi 29 avril au café-concert l’Usine à Istres, entre Hubert-Félix Thiéfaine et ses fans de tous les âges, ceux de la première heure comme les générations suivantes, dans le sillage de leurs aînés.

Thiéfaine a posé sa guitare à Istres

thiefaine1

Pour la joie des fans, la tournée d’Hubert-Félix Thiéfaine, Homo plebis ultimae tour, se poursuit en 2013 et traverse toujours la France Profonde au hasard des salles municipales. Ainsi, ce samedi 12 janvier, le troubadour franc-comtois a posé sa guitare et ses accords ravageurs sur la scène de l’Usine, à Istres. C’était quasiment le même concert que celui que je suis allé voir à Montfavet, en avril dernier (voir l’article détaillé dans les archives de ce blog). Après une bonne heure et demie à se geler les cacahouètes devant la porte, je n’étais pas trop mal placé, au deuxième rang derrière un géant de 2,50 m mais il était sympa, il s’est souvent affaissé pour que je puisse focaliser sur la bête de scène.

Dick Annegarn s’est arrêté à Vaison

annegarn1

« Il faut être à la salle au moins trois quart d’heure à l’avance » avais-je précisé à Pierre, mon hôte et guide de cette journée du 23 novembre de l’an douze, placée sous les auspices des Dieux romains en la belle cité de Vaison-la-Romaine. Le soir même, rendez-vous avait été pris à la salle des fêtes de Séguret, à deux pas, pour un spectacle auquel jamais je ne pensais assister un jour, un concert de Dick Annegarn.

Le tour du dernier homme du peuple

02%20-%20hubert-felix%20thiefaine%20-%20avignon%2020121

Hubert-Félix Thiéfaine en concert à Montfavet (au sud d’Avignon) le vendredi 6 avril 2012, concert qui s’est terminé par une des plus célèbres chansons (vous savez, la fille du…) du plus célèbre des Franc-Comtois. Avec tous les connaisseurs, j’ai gueulé « Ho hoooo ho-ho-ho-hoooooo… » comme on chante un hymne, celui de la liberté, de toutes les libertés. Lisez le récit du concert accompagné de dizaines de photos mortelles !

C’est l’histoire d’un fan d’Elton John

lyon21

A ce jour, j’ai vu Elton John sur scène 23 fois. C’est beaucoup et c’est peu, comparé à certains fans et groupies de mes amis qui l’ont applaudi près d’une quarantaine de fois (quand on aime…). Le premier soir où je l’ai vu, c’était à Avignon, le 26 mai 1982, et la dernière fois c’était à Toulon en septembre 2010. Ca fait 30 ans que je lui cours après, mais j’ai nettement ralenti la cadence depuis que mon idole a ralenti ses excès. Depuis qu’il ressasse son indécrottable répertoire à Las Vegas, la star britannique tourne de moins en moins en France et le prix du billet est de plus en plus prohibitif. Ses musiciens ne sont plus apparus chez nous depuis plus de dix ans, laissant désormais le chanteur en tête à tête avec son piano numérique déguisé en Steinway, et avec parfois, la présence à ses côtés du plus délirant des percussionnistes, le gigantissime Ray Cooper, dans un éternel remake de USSR 79. L’Elton John nouveau est arrivé comme arrive le beaujolais, lui et sa musique sont désormais plus sages. Exit le Captain fantastic, excentric, prolific, rythmic, mimic et photogénic.

Voir les partages
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Linkedin
Masquer les partages